Histoire : Régie Marocaines des Kifs et Tabacs

En 1906 , la conférence d'Algerisas a donné le monopole de l'achat et la vente du tabac et du cannabis à la Régie Marocaines des Kifs et Tabacs , compagnie multinationale à capitaux  français .

 La régie était établie à Tanger, qui jouissait à partir de 1920 d'un statut international , où le cannabis étaient manufacturés. En 1912 le Maroc a été séparé en deux zones , la région nord , placée sous protectorat espagnol , et le reste du royaume , sous protectorat français. 

L'Espagne autorisait la culture du cannabis dans certaines régions du Rif et la Régie contrôlait les terres allouées à la culture du tabac et du cannabis par contrats avec les paysans locaux. La France ,qui avait interdit la production et la vente du cannabis sur sont territoire métropolitain en 1916, a par la suite appliquée cette législation à ses colonies . La production de cannabis au Maroc sous protectorat français a été prohibée au Dahir du 22 décembre 1932 . Le Dahir de 1932 interdit la production de cannabis, à l’exception de celles sous contrôle de la Régie, dans le Haouz  ( plaine de la région de Marrakech ) et le Gharb ( plaine de la région de Kenitra ).Ce n'est qu'à partir du Dahir du 24 avril 1954 , que la culture et la consommation de cannabis ont été interdites à toutes les régions  du Maroc sous protectorat Français . 


Image : Fumeur de kif a Alger 

1 commentaires:

Cannabis: Approches thérapeutiques contemporaines (Par Emmanuel Streel,Léonie Chinet page 138) http://2doc.net/bofml

Enregistrer un commentaire