Amnesia Haze , une sativa percutante .

Dans cette série, Kike .L d’Espagne va analyser diverses graines de Royal Queen Seeds, et en même temps, essayer différents programmes et produits de fertilisation de la maison Atami. 



Croissance et floraison de l'Amnesia Haze 


Les cinq graines ont germé facilement. Elles provenaient d'un des premiers paquets envoyé par la marque en Espagne et étaient âgées d'au moins deux ans et demi. Ceci est déjà est un  résultat en tant que tel. La méthode a été de les laisser dans un récipient opaque entre des  serviettes pulvérisées avec de l'eau. Quand la racine est sortie, elles ont été transplantées dans de petits pots de fleurs et placées près d'une fenêtre. Elles sont ensuite allées dans le jardin Indoor, aux extrémités latérales pour éviter des les brûler. Une fois adaptées, elles ont été transplantées dans des pots ronds plus grands et placées sous les lampes.


Elles ont rapidement formé une très belle structure. A ce moment-là, on a choisi de garder  soins de plantes, de leur donner une croissance légère et une petite taille, de manière à ce que, malgré l'influence Sativa, on obtienne des individus bien proportionnés, maniables et adéquats
pour la photographie cannabique. Même si elle a montré sa tendance Sativa, dès le début, la plante a également révélé  qu'elle possédait une part Indica visible par des signes  caractéristiques comme l'intensité de la couleur des feuilles charnues, ainsi que la grosseur et la robustesse des tiges.


La culture a un peu souffert de stress dû au froid et ont ralenti pendant quelques jours, de même qu'elles ont pris des tonalités violettes à la fin, ce qui est typique de nombreuses variétés quand elles souffrent de températures de moins de 20 degrés. Les plantes ont bien résisté et ont    poursuivi leur route même si le résultat  aurait sans doute été meilleur s'il n'y avait pas eu ces problèmes climatiques. La floraison fut assez courte, moins de dix semaines au total. Même si le début a été un peu lent, elle s'est rapidement mise à fleurir. D'abord d'une manière posée et tranquille. Ensuite, elles ont commencé à unir les têtes pour former de fines grappes. Les fleurs n'ont plus fortement accru leur volume pendant la poussée finale de la floraison mais se sont compactées et couvertes de résine. Il a valu la peine d'attendre car cela a permis de purifier le goût des plantes.



Substrat léger: Janecomix


Un défaut courant des cultures d'intérieur est le mélange de terre inadéquat pour la situation car il détient souvent trop de nutriments à libération lente, retient trop d'eau, ou les deux à la fois. Ca entraîne que la plante ne peut pas respirer par les racines car elles sont inondées. D'autre part, les engrais à libération lente sont liés proportionnellement aux arrosages, ce qui peut provoquer des surfertilisations ou des mauvais goûts.


Chaque substrat a une fonction spécifique. Pour les cultivateurs débutants ou irréguliers, sont adaptés les substrats complets, de manière à ce que les plantes survivent même quand elles ne sont pas arrosées ni fertilisées. Grâce au substrat qui retient l'eau, l'alimentation sera  proportionnée. Par contre, les cultivateurs plus expérimentés et attentionnés devront changer
leur programme pour cultiver en terre. Les substrats légers permettent un meilleur contrôle selon les envies du cultivateur. En échange, il requiert également le sacrifice d'un arrosage plus  régulier avec une dépendance plus importante aux engrais et à leur dosage.


Cette culture a été réalisée avec le terreau Janecomix d'Atami: un substrat légèrement fertilisé avec une part de perlite pour améliorer le drainage. Après plusieurs essais, nous pouvons  conclure que ce substrat Janecomix est bien adapté aux professionnels. Sa fertilisation est  légère et il s'épuise rapidement, et il n'interfère donc pas avec l'alimentation liquide. Il offre à la plante une alimentation pendant les dix premiers jours. L'alimentation se libère rapidement et les plantes peuvent se payer une dernière poussée avant d'être transplantée. Grâce à ce shoot
supplémentaire, elles s'habituent à avoir beaucoup de nourriture et pourront plus tard, consommer plus d'engrais liquide. On peut dire que ce substrat donne juste ce qu'il faut d'aliments et au bon moment, sans interférer dans l'action du cultivateur. Il faut mettre ses préjugés de côté et essayer ce type de substrat car ils donnent des excellents résultats et est à un prix très intéressant.



Fertilisation


Dans des conditions où les températures sont basses, il vaut mieux donner des engrais  spécifiques car la plante demande moins de nourriture et d'eau. Il faut pour cela rester prudents pour ne pas provoquer  une surfertilisation ou des accumulations de sels. Quand on les change de place ou quand la température baisse, il faut réduire les arrosages. Il est question de voir ce dont les plantes ont besoin.



Dans ce cas-ci, on a utilisé du Bloomblastic selon le schéma classique d'engrais pour la terre. Les instruction ont été suivies quasi au pied de la lettre. On a juste donné un peu moins et  moins souvent d'engrais pendant la croissance et la floraison, et avec une concentration moins forte.


Au moment de la transplantation, il y a eu un arrosage généreux pour bien imbiber la terre et la mettre en contact avec les racines. L'idéal est de le faire lentement avec un diffuseur. De cette manière, on favorise l'oxygénation en conservant la structure du substrat sans faire sortir la perlite par le haut. D'autre part, ce type d'arrosage arrive mieux oxygéné. Lors de cet arrosage de la transplantation, on a procédé à l'unique application de Roots à 4ml/l. La deuxième et troisième semaine, pour donner un coup de fouet à la plante et encourager une belle structure de floraison, on a commencé avec le Terra Leaves à 3ml/l d'abord et 4ml/l la troisième semaine.


Durant la quatrième semaine, les lampes sont passées à douze heures, le mieux pour ce type de Sativa qui double de taille pendant la floraison. Il faut tenir du fait que la puissance des  lampes diminue avec la distance, c'est pourquoi sur les plantes très hautes, les parties  inférieures sont peu rentables. Le mieux donc, pour une Sativa, est une courte période de
croissance pour les garder sous contrôle.On fera également une taille légère pour avoir des plantes de dimensions raisonnables dont on pourra profiter des parties inférieures.


Pendant la deuxième et troisième semaines de floraison, on a donné du Terra Max à 3ml/l et du Ata XL à 0,5ml/l, combinés avec de l'Atazyme 1ml/L et de l'Ataclean à 0,5ml/L. A partir de la quatrième semaine de floraison, on a donné du Terra Max 4ml/l et de l'Ata XL 1ml/l, combinés avec de l'Atazyme 3ml/l et de l'Ataclean 0,1ml/l. Une fois par semaine, on a également  incorporé du P-K 13-14 à l'arrosage, un classique. Comme il s'agit qu'une culture destinée à la photographie et au test, on a choisi d'être prudents avec le PK car donné à l'excès, il peut

empoisonner la plante. Le mieux est de commencer avec une faible dose et l'augmenter
progressivement en observant comment la plante le tolère car toutes ne nécessitent pas la même quantité. Dans le cas de cette Amnesia Haze qui supporte de bonnes rations, la dose de PK 13-14 a été dosée la quatrième semaine à 0,5ml/l et à partir de la cinquième semaine, à une dose de 1ml/l.



Les derniers jours, elles n'ont plus reçu que de l'Atazyme et de l'Ataclean afin d'éliminer les sels et de laisser la plante éliminer les excédents. Il faut savoir distinguer les effets de ces deux  produits: l'Atazyme est conçu pour nettoyer le substrat des racines mortes, alors que l'Ataclean
sert à rompre les accumulations de sels, de manière à ce que la plante les assimile ou s'évacue avec l'arrosage.


La combinaison d'Ata XL et de PK a bien fonctionné. La comparaison avec le Bloombastic de la même marque à un peu manqué mais c'est une combinaison très bon marché et efficace. En outre, les fertilisants ont été rationnés sans atteindre le maximum du tableau indiqué par le fabricant. On aurait pu donner plus souvent d'engrais et en plus grandes quantités mais ce  système est destiné à donner de grosses productions sans pouvoir les fumer parce qu'on a donné trop d'engrais.Il faut savoir ce qu'on recherche, le goût et la saveur ou la production, ainsi que tenir compte de la génétique et de l'environnement de culture. 



Conclusions et dégustation


Le résultat final est compact et savoureux. Son volume n'est pas criard mais au total, les plantes ont donné une bonne production d'une grande quantité d'épis bien fermes. La méthode de fertilisation a poursuivi plusieurs objectifs. En premier lieu, il faut remarquer qu'au passage à
douze heures, les engrais de croissance ont été arrêtés pour passer aux engrais de floraison. Même si la plante semble résister, c'est une manière de l'activer pour passer à la floraison. Il faut également souligner que nous avons obtenu de bons résultats avec une formule bon
marché. D'autres objectifs étaient également poursuivis, comme garder des plantes maniables, encourager la densité des grappes florales et une bonne production tout conservant le bon goût et sans exagérer avec les engrais car le test final reste la dégustation.


A la dégustation, nous avons eu un produit agréable et compact, un peu vaporeux dans sa  structure. Cette apparence légère est compensée par une résine très intense qui couvre toute la grappe florale, y compris les petites feuilles secondaires. La production peut englober les petites feuilles qui peuvent être laissées à la manucure car elles sont couvertes de résine. L'objectif était cependant de conclure le test par la dégustation en profondeur du produit final. C'est pourquoi nous avons fait un travail de précision pour des dégustateurs sybarites qui
veulent apprécier la fleur dénudée.


Le goût a révélé une plante à l'ascendanceHaze évidente mais avec personnalité.Aux nuances d'encens, classiques de cette famille, s'ajoutent d'autres nouveautés propres à l'Amnesia Haze, avec une présence claire et savoureuse de son héritage Indica. Après la première impression
d'encens doux, il y a encore d'autres surprises des ascendances Sativa. Un arrière goût  complexe, avec un goût léger très spécial et un goût particulièr de rouille.Quelque chose de très spécial qu'il ne faut en aucun cas confondre avec le goût métallique de la surfertilisation.


Plus tard, après avoir goûté d'autres variétés, nous avons voulu refaire une tentative. D'une part, à cause du froid qui ne nous a pas permis d'atteindre le maximum des possibilités qu'offre cette génétique. Et d'autre part, nous avons appris que la banque de semence avait travaillé deux
années de plus sur cette variété et que le produit final a été fortement amélioré. Une psychoactivité avec force de caractère, un goût spécial et complexe sans perdre en production ni mettre trop longtemps. L'Amnesia Haze de Royal Queen Seeds est une Sativa de première classe qui vaut la peine d'attendre un peu plus longtemps pour sa culture avant de profiter de ses fruits.

Source :SoftSecret



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire