Cannabis Médical : IACM-Bulletin du 02 Décembre 2012


cannabis medicine International Association for Cannabis as Medicine


Etats-Unis: Le Massachusetts devient le 18ème Etat à légaliser l’usage médical du cannabis

Le 6 novembre, les électeurs du Massachusetts ont voté une loi légalisant l’usage médical du cannabis. Cette loi permet l’usage du cannabis dans les cas de cancers, de douleurs chroniques, de SIDA, de sclérose en plaques, et d’autres pathologies quand un médecin le recommande. Des centres de distribution à but non lucratif seront créés ; les plants de cannabis y seront produits et distribués aux patients et/ou à leurs aides-soignants. L’Alaska, l’Arizona, la Californie, le Colorado, le Connecticut, le Delaware, Hawaii, le Maine, le Massachusetts, le Michigan, le Montana, le Nevada, le New Jersey, le New Mexico, l’Oregon, Rhode Island, le Vermont, l’Etat de Washington et le District of Columbia permettent l’usage médical du cannabis.
La loi, qui entrera en application le 1er janvier 2013, que le Department of Public Health devra, dans les 120 jours suivants, définir une série de dispositions relatives au registre des patients et de leurs soignants, aux centres et à leur personnel, ainsi qu’à la quantité de cannabis autorisée pour 60 jours de traitement. La loi limite à 35 le nombre des dispensaires pour 2013, mais indique que le Department of Public Health pourrait en autoriser plus.

Science/Homme: à long terme, le Sativex est bien toléré et maintient ses effets thérapeutiques pour les patients souffrants de cancer

Le Dr Jeremy Johnson, Directeur du Severn Hospice, Bicton Heath, Royaume-Uni, a mené une étude sur 43 patients souffrants de douleurs liées à des cancers. L’étude indique que le Sativex a été généralement bien toléré, et que son effet antalgique n’a pas perdu d’efficacité au fil des jours. Les patients avaient déjà participé à une étude où ils avaient reçu du Sativex contenant du THC et du CBD, un autre spray contenant seulement du THC, ou un placébo. Les participants, dans l’étude de suivi, ont eux-mêmes décidé du dosage du Sativex (39 patients) ou en spray contenant seulement du THC (4 patients )afin de déterminer les dosages nécessaires au soulagement des symptômes et définir la dose maximum.
Par rapport à la référence, la sévérité moyenne des douleurs et l’intensité la plus aiguë ont diminué. Un questionnaire relatif à l’insomnie, à la douleur et à la fatigue indique que la qualité de vie a été améliorée. L’usage prolongé de CBD et de THC n’a pas entrainé de problème de sécurité. Les patients qui ont pris le dosage recommandé dans l’étude n’ont pas cherché à l’augmenter, ni à rechercher d’autres antalgiques. Les chercheurs ont donc conclu que « la prise de cannabinoïdes afin de soulager les douleurs liées aux cancers pourrait être bénéfique. »

Etats-Unis: Le Colorado et l’Etat de Washington légalisent l’usage récréatif du cannabis

Défiant la loi fédérale, le Colorado et l’Etat de Washington sont les deux premiers Etats à légaliser la possession et la vente de cannabis pour usage récréatif. La possession d’un maximum d’une once de cannabis (28,3 g) sera légale pour toute personne de plus de 21 ans. Le cannabis pourra aussi être vendu légalement dans des commerces similaires à ceux que de nombreux Etats ont mis en place pour la vente d’alcool. Ainsi, un impôt pourra être prélevé.
La nouvelle loi, dans ces deux Etats déjà munis de lois permettant l’usage médical du cannabis va entrainer des conflits supplémentaires avec le gouvernement fédéral qui classifie le cannabis comme un produit narcotique illégal. Le Department of Justice américain a réagi aux nouvelles dispositions prises dans le Colorado, en disant : « Les règles restent les mêmes; nous examinons l’initiative de ce scrutin et ne formulons pas, maintenant, de commentaire supplémentaire. »

En bref

Israël: le nombre de patients utilisant du cannabis dépasse 10 000
En Israël, plus de 10 000 patients possèdent maintenant une autorisation de consommer du cannabis dans un but médical. Ce nombre a beaucoup augmenté ces dernières années. Contrairement aux Etats-Unis et à l’Europe, cette possibilité n’amène pas de controverse au sein du gouvernement. Même les rabbins influents ne formulent pas d’opposition tandis que s’étend l’usage médical du cannabis. Le ministre de la Santé envisage maintenant d’organiser la distribution du cannabis par l’intermédiaire des pharmacies.
Associated Press du 2 novembre 2012
Science/Animal: l’acide cannabidiolique prévient les nausées et le vomissement
Dans une étude réalisée sur des rats et des musaraignes, l’acide cannabidiolique (CBDA) a réduit les nausées et le vomissement en stimulant l’activation du récepteur 5-HT1A. Le CBDA est le précurseur du CBD (cannabidiol) présent en forte concentration dans le chanvre à fibre. Le CBDA se transforme sous l’action de la chaleur en CBD. Les auteurs ont écrit : « le CBDA présente des qualités pour le traitement des nausées et du vomissement, ainsi que pour prévenir les nausées anticipées, ce qu’actuellement aucune thérapie spécifique ne permet de faire. »
Institute of Medical Sciences, University of Aberdeen, UK.
Bolognini D, et al. Br J Pharmacol. 2012 Nov 2. [in press]
Science/Animal: le système endocannabinoïde est activé à la suite d’une lésion de la moelle épinière
Suite à une lésion de la moelle épinière sur des rats, un blocage des récepteurs CB1 et CB2 a amélioré spontanément le rétablissement de la fonction motrice. Les auteurs ont suggéré que : « les endocannabinoïdes, agissant par l’intermédiaire des récepteurs CB1 et CB2, participent à une réponse neuroprotective rapide dans le rétablissement spontané d’une lésion partielle. »
Hospital Nacional de Paraplejicos, SESCAM, Toledo, Spain.
Arevalo-Martin A, et al. PLoS One 2012;7(11):e49057.
Science/Animal: le Lipoxin A(4) modifie le récepteur CB1 afin que les endocannabinoïdes l’activent plus facilement. 
Le lipide anti-inflammatoire lipoxin A(4) est un améliorateur du récepteur cannabinoïde CB1, par modulation allostérique. Il se lie au récepteur CB1 et augmente l’affinité de l’endocannabinoïde anandamide au récepteur. Les auteurs ont noté que ceci ouvrait de nouvelles possibilités thérapeutiques.
Department of Pharmacology, Universida de Federal de Santa Catarina, Florianópolis, Brazil.
Pamplona FA, et al. Proc Natl Acad Sci U S A. 2012 Nov 12. [in press]
Science/Homme: le sevrage de patients schizophrènes entraine des sentiments d’anxiété ou d’ennui 
Dans une étude incluant 120 patients schizophrènes qui ont arrêté de prendre du cannabis, les symptômes les plus fréquemment indiqués étaient l’envie de cannabis(59.2%),les sentiments d’anxiété(52.57%), d’ennui (47.5%), de tristesse et de dépression(45.8%), d’irritation nerveuse(45.0%), d’agitation(43.3%), et des difficultés à s’endormir (33.3%).
Maryland Psychiatric Research Center, University of Maryland School of Medicine,Baltimore, USA.
Boggs DL, et al. J Psychiatr Res. 9 novembre 2012. [in press]
Science/Animal: l’activation du récepteur CB2réduit l’inflammation du pancréas
L’activation du récepteur CB2 par un cannabinoïde synthétique (HU210) a réduit l’inflammation du modèle animal (souris) de la pancréatite aiguë.
Institute of Virology of the Technical University Munich, Germany.
Michler, et al. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol.8 novembre 2012. [in press]
Science/Animal: le bêta-carophyllene réduit la douleur en activant le récepteur CB2
L’injection d’un extrait d’une huile essentielle contenant du bêta-caryophyllene, dans la patte de la souris, a réduit la douleur causée par un produit chimique (capsaicin) et cet effet a été transmis par l’activation des récepteurs CB2.Ces derniers ont stimulé la libération locale d’un opioïde endogène(bêta-endorphine). On trouve du bêta-caryophyllène dans de nombreuses plantes et notamment dans le cannabis.
Department of Pharmacology, Daiichi College of Pharmaceutical Sciences, Fukuoka,Japan.
Katsuyama S, et al. EUR J Pain. 9 novembre 2012. [in press]
Science/Animal: les endocannabinoïdes réduisent la douleur, causée par un effet secondaire du cisplatine, agent de chimiothérapie anticancéreuse qui produit des lésions nerveuses douloureuses. 
Une étude sur le modèle animal a prouvé que le cisplatine altère la fonction endocannabinoïde, et que l’inhibition de la dégradation des endocannabinoïdessoulage la douleur induite par la chimiothérapie. Cet effet est transmis par les récepteurs CB1 et CB2. Les effets thérapeutiques ont été similaires ou supérieurs à l’efficacité des médications de la douleur antineuropathique utilisée cliniquement, comme la morphine.
Department of Psychological and Brain Sciences, Indiana University, Bloomington, USA.
Guindon J, et al. Pharmacol Res. 2 novembre 2012. [in press]

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire